métropoles, agglos et grandes villes

France Urbaine – métropoles, agglos et grandes villes

S'abonner à flux France Urbaine – métropoles, agglos et grandes villes
Mis à jour : il y a 1 heure 6 min

Disparition de Jacques Salvator, ancien maire d’Aubervilliers

jeu, 17/03/2016 - 17:40

C’est avec une grande tristesse que France urbaine a appris le décès à l’âge de 67 ans, survenu le 11 mars, de Jacques Salvator, ancien maire d’Aubervilliers et ancien membre de l’Association des Maires de Grandes Villes de France.

Après avoir été adjoint au maire de 1995 à 2008, Jacques Salvator devint maire de la ville de 2008 à 2014. Il a également été vice-président de la communauté d’agglomération Plaine Commune de 2003 à 2014.

Très attaché à Aubervilliers, où il s’était installé en 1958, il mènera à bien de nombreux projets destinés à moderniser et à mettre en valeur la ville, au bénéfice de ses habitants, notamment en matière d’habitat, de lutte contre le logement insalubre, de rénovation et de construction de bâtiments scolaires, d’implantation du campus universitaire Condorcet et en faveur de la petite enfance avec une augmentation significative des places en crêches municipales.

Conseiller régional d’Ile-de-France de 1998 à 2004, Jacques Salvator porta tout particulièrement et fit aboutir le prolongement de la ligne 12 du métro jusqu’à Aubervilliers.

A sa famille et à ses proches France urbaine et son président présentent leurs sincères condoléances.

Date: Jeudi, 17 mars, 2016

« Réseau des acteurs de l’habitat » : de riches débats lors de la Journée du 10 mars

jeu, 17/03/2016 - 17:20

Cette année encore, la Journée « Quoi de neuf acteur(s)? » du « Réseau des acteurs de l’habitat », dont fait partie France urbaine, aux côtés de l’Union sociale pour l’habitat et de la Caisse des dépôts, s’est révélée dense. Il faut reconnaître que l’actualité s’y prêtait en matière de politiques sociales et d’habitat, de financement du logement, de mise en œuvre de la réforme territoriale et de questionnements sociétaux sur le vivre-ensemble et les conditions d’application de la laïcité sur les territoires.

Au travers des différentes séquences de la journée, les participants, dont de nombreux élus et leurs collaborateurs, ont pu s’informer et décrypter les nouveaux enjeux des politiques locales de l’habitat et de la ville, avec une mise en perspective européenne utile et éclairante.

Date: Jeudi, 17 mars, 2016

Vers une nouvelle création d’un Conseil des collectivités locales ?

jeu, 17/03/2016 - 17:03
Date: Jeudi, 17 mars, 2016

Quelle organisation pour refonder les relations entre les collectivités locales et l’Etat ? Tel est l’objet de la mission que Matignon a confié en juin 2015 à Claudy Lebreton, ancien président de l’Assemblée des départements de France. Avant de rendre son rapport, ce dernier a convié mercredi 9 mars l’ensemble des associations d’élus territoriaux, dont France urbaine, pour livrer ses premières conclusions.

« On ne peut plus faire comme avant. La politique d’aménagement doit passer par la co-construction » a-t-il d’emblée indiqué. Selon lui, la question centrale est celle de la gouvernance. Comment représenter les collectivités locales au niveau national ? Il a relancé l’idée d’un conseil des collectivités locales pour pérenniser le dialogue avec l’Etat et travailler à la construction d’une politique nationale à partir des nombreux schémas régionaux. L’occasion pour les associations d’élus de relancer l’idée, largement partagée, d’une loi de finances spécifique pour les collectivités locales et d’insister sur la création d’un observatoire des finances locales, comme l’a exprimé le président de France urbaine, Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, président de Toulouse Métropole.

Claudy Lebreton devrait rendre son rapport au mois d’avril. A suivre…

Conseil des collectivités locales ADF rapport aménagement du territoire

Francis Chouat élu président de la CA Grand Paris Sud - Seine Essonne Sénart

jeu, 17/03/2016 - 16:52

Francis Chouat, maire d’Evry, a été élu le 14 mars à la tête de la nouvelle communauté d’agglomération Grand Paris Sud - Seine Essonne Sénart. Cette nouvelle agglomération, de grande taille, compte 337 000 habitants et regroupe vingt-quatre communes, à cheval sur deux départements, l’Essonne et la Seine-et-Marne.

« Cette élection suscite d’abord chez moi le sentiment d’un devoir : celui d’être à la hauteur, de poursuivre et d’accélérer le travail déjà entamé depuis plusieurs mois pour construire cette nouvelle intercommunalité » a déclaré Francis Chouat.

Une première réunion est d’ores et déjà prévue le 29 mars.

Date: Jeudi, 17 mars, 2016

Grand Paris Seine Oise, la première communauté urbaine d’Ile-de-France adhère à France urbaine

jeu, 17/03/2016 - 16:33
Date: Jeudi, 17 mars, 2016

France urbaine, association née de la fusion de l’Association des Maires de Grandes Villes de France et de l’Association des Communautés urbaines de France, présidée par Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, président de Toulouse Métropole, se réjouit d’accueillir parmi ses adhérents la première communauté urbaine d’Ile-de-France, Grand Paris Seine et Oise. Présidée par Philippe Tautou, maire de Verneuil-sur-Seine (78), Grand Paris Seine Oise, créée le 1er janvier 2016, résulte de la fusion de 6 communautés d’agglomération (Mantes-la-Jolie, Les Mureaux, Poissy…) et compte 405 000 habitants.
 
Grand Paris Seine Oise est le 95e adhérent de France urbaine. La première communauté urbaine francilienne devrait intégrer notamment le collège Ile-de-France de l’Association mis en place pour répondre aux récentes évolutions institutionnelles de la région capitale.

Ile de France Communutés urbaines GPSO(78)

« Villes intelligentes, smart, agiles : enjeux et stratégies de collectivités françaises », une étude du CGDD

jeu, 17/03/2016 - 16:26

Le concept de « ville intelligente » bouleverse en profondeur la manière de gérer, de gouverner et d’envisager  la ville.  S’il n’existe pas de modèle type, la plupart des villes et métropoles françaises développent des démarches intéressantes comme en témoigne la dernière étude du Commissariat général au développement durable, menée par Fanny Bertossi,  sous la direction de Anne Charreyron Perchet.

A partir d’une série d’entretiens menés auprès d’une quinzaine de responsables, élus et agents de grandes villes et métropoles françaises, cette étude permet d’éclairer les stratégies et le positionnement des collectivités françaises qui s'engagent dans une démarche de ville intelligente.

Elle identifie, dans un premier temps, les objectifs qui sous- tendent l'action des grandes villes françaises avant d'analyser, dans un deuxième temps, les  différents modes de construction des stratégies locales et les modèles de gouvernance mis en place, ainsi que les partenariat locaux. Il existe en effet plusieurs modèles de villes intelligentes, correspondant à des contextes, des démarches et des objectifs variés.

La dernière partie de l'étude concerne plus spécifiquement les défis juridiques, financiers et culturels auxquels sont confrontées les collectivités.

 

A consulter en pièce jointe le texte de l’étude

Date: Jeudi, 17 mars, 2016 Fichier attachéTaille le rapport938.73 Ko smart cities villes intelligentes métropoles smart agile

Prochaine commission « Culture » de France urbaine le 22 mars

jeu, 17/03/2016 - 15:38
Date: Jeudi, 17 mars, 2016

La commission « Culture » de France urbaine, présidée par Olivier Bianchi, maire de Clermont-Ferrand, président de Clermont Communauté et David Lisnard, maire de Cannes, tiendra sa prochaine réunion le mardi 22 mars, de 11 h à 13 h, en salle de réunion des locaux de l’Association (22-28, rue Joubert, 75009 Paris).

L’ordre du jour comprendra les points suivants :

  • complémentarité des dispositifs du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et des grandes villes dans le soutien au cinéma (sous réserve de la confirmation de la présence d’un représentant du CNC) ;
  • intercommunalisation des politiques culturelles : échanges entre les participants sur les expériences locales ;
  • les assises territoriales de la culture : élaboration d’éléments à communiquer à la ministre de la Culture.

Les inscriptions peuvent se faire sur le site (attention cependant, le lien ne fonctionne pas avec Internet Explorer, il nécessite l’utilisation d’un autre navigateur)

cinéma CNC politiques culturelles culture

André Rossinot et Philippe Saurel co-présidents de la commission « Santé » de France urbaine

jeu, 17/03/2016 - 15:19
Date: Jeudi, 17 mars, 2016

La commission « Santé » de France urbaine sera co-présidée par André Rossinot, secrétaire général de France urbaine, président de la communauté urbaine du Grand Nancy et Philippe Saurel, maire de Montpellier, président de Montpellier Méditerranée Métropole.

Elle tiendra sa première réunion le mercredi 13 avril de 11 h à 13 h (à l’Assemblée nationale, salon Mars III, 101 rue de l’Université, 75007 Paris), au cours de laquelle elle procèdera à l’identification et l’analyse des sujets actuels à traiter, la définition des priorités, le choix de la méthodologie et la fixation d’un calendrier prévisionnel de travail.

santé

Le Havre fait son cinéma

jeu, 17/03/2016 - 15:03
Date: Jeudi, 17 mars, 2016

Depuis 1922, la ville du Havre a servi de décor à de nombreux tournages de films. Elle séduit toujours de plus en plus de metteurs en scène pour des films, des téléfilms mais aussi pour des documentaires, des publicités et des clips musicaux

Pourquoi tourner au Havre ?

Il serait question de “lumières“, mais il y a aussi des questions pratiques : Le Havre est proche de Paris, offre un important panel de décors (mer, port, forêt, campagne) et le classement de la ville au Patrimoine mondial de l’Unesco pour son architecture.


Un Bureau des tournages

Mais la cité portuaire a d'autres atouts : elle a ouvert un "Bureau des tournages" depuis plusieurs années. Cela facilite largement l'accès à son domaine public et peut également fournir une partie de la logistique.

Le principal acteur régional est le Pôle Image Haute-Normandie, qui organise les castings, recrute les figurants et comédiens sur place.

D’importants moyens mis en œuvre pour l’accueil des tournages

  • réception des équipes de production pour la définition des conditions d’accueil, 
  • aide aux repérages des décors, 
  • mise en relation avec les acteurs partenaires, 
  • mise en relation avec les intermittents du spectacle pour constitution d’équipes techniques locales, 
  • coordination des différents services municipaux impliqués,
  • rédaction des arrêtés municipaux et différentes autorisations, 
  • accompagnement sur le terrain lors des tournages.

Infos pratiques
« Bureau des tournages »
Christian Jouen : 02 35 19 44 68
christian.jouen@lehavre.fr

Des grands succès tournés au Havre

  • Deux flics sur les docks, en 2011, 2012 et 2013, téléfilms d'Edwin Baily
  • Le Havre, d'Aki Kaurismäki, 2012
  • La Fée, de Dominique Abel, 2011
  • 38 témoins, de Lucas Belvaux, 2012
  • Aux arts citoyens, en 2010,
  • Portrait, en 2010, documentaire de Josiane Balasko,
  • Léa, en 2010,
  • Les Frangins, en 2010,
  • Le Chœur, en 2010,
  • Quatre garçons dans la nuit, en 2009, d'Edwin Baily
  • Tournée, en 2009, de et avec Mathieu Amalric,
  • LTS, en 2009,
  • Belle épine, en 2009, de Rebecca Zlotowski,
  • Disco, en 2008, de Fabien Onteniente,
  • Deux, en 2008,
  • Milo, en 2008,
  • La Femme aux souliers de verre, en 2007,
  • Disco, en 2007, de Fabien Onteniente, avec Franck Dubosc et Emmanuelle Béart,
  • La Femme aux souliers de verre, en 2007,
  • La Disparue de Deauville, en 2006,
  • El cantor, en 2005,
  • Only you, en 2000,
  • Cantique de la Racaille, en 1998,
  • La petite amie d’Antonio, en 1992,
  • Une affaire de femme, en 1988,
  • Le Cerveau, en 1969, de Gérard Oury, avec Jean-Paul Belmondo, Bourvil et David Niven,
  • Les Grandes Vacances, en 1967, de Jean Girault, avec Louis de Funès,
  • Sale temps pour les mouches, en 1966,
  • Le gendarme à New York, en 1965, de Jean Girault, avec Louis de Funès et Michel Galabru,
  • L’éducation sentimentale, en 1961
  • La Bête humaine, en 1938,
  • Quai des brumes, en 1938, de Marcel Carné, avec Jean Gabin, Michèle Morgan et Michel Simon,
  • Jack, en 1925
  • L’île sans nom, tourné en 1922,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cinéma développement économique

Pascal Canfin devant la Commission développement durable et transition énergétique de France urbaine

jeu, 10/03/2016 - 17:37
Date: Jeudi, 10 mars, 2016

La commission développement durable et transition énergétique de France urbaine, co-présidée par Dominique Gros, maire de Metz, et Philippe Rapeneau, président de la communauté urbaine d’Arras, s’est réunie le 2 mars 2016 et a eu le plaisir d’auditionner Pascal Canfin, ancien ministre, directeur général de WWF France depuis janvier 2016.

Trois mois après la tenue de la COP 21, l’ancien ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères en charge du développement (2012-2014), qui a œuvré à la concrétisation de l’accord de Paris en amont de la candidature de la France, a pu livrer un décryptage particulièrement apprécié sur cette « première négociation onusienne dans laquelle les acteurs non-étatiques ont occupé une place centrale ».

Au-delà des engagements pris par les réseaux de collectivités, Pascal Canfin a tenu à rappeler que les élus locaux, premiers concernés par la gestion des crises et du dérèglement climatique, ont été de véritables « agents de la transformation et de l’ambition ». Il a rappelé à ce titre que le pire des scénarios serait que la dynamique enclenchée à Paris s’essouffle sans se concrétiser, alimentant ainsi le discrédit pesant sur la capacité politique à agir de manière concrète.

En effet, si les Etats se sont engagés à ce que les flux financiers mondiaux soient compatibles avec l’objectif des 2°C, cette perspective ne pourra se concrétiser sans déclinaison territoriale et l’engagement des acteurs locaux, qui pilotent jusqu’à 70% des leviers d’investissement publics locaux dans des politiques particulièrement stratégiques (urbanisme, mobilité, agriculture, énergie, logement, etc.).

Dès lors, comment travailler encore plus étroitement avec les collectivités locales pour la mise en œuvre de l’accord et l’atteinte de ses objectifs ambitieux, tant en matière d’atténuation que d’adaptation ? Pascal Canfin évoque plusieurs chantiers :

Le suivi des engagements publics et privés : 10 000 engagements, répertoriés sur la plateforme NAZCA (Non-State Actor Zone for Climate Action) mis en place à l’occasion de la COP 20, ont été pris par les acteurs non-étatiques du monde entier. Il importe de s’assurer qu’ils soient respectés.

Le changement culturel : la COP 21 doit s’accompagner d’un changement de système de valeurs. Pascal Canfin a rappelé que le scepticisme initial des Français s’est progressivement mué en adhésion sincère. Les élus locaux ont un rôle décisif à jouer en la matière et WWF peut être un partenaire pour soutenir ce mouvement.

Le financement : un travail important est en cours sur les « obligations vertes » (« green bonds »), marché attractif pour les investisseurs et qui connait une très forte progression à l’échelle mondiale. Pascal Canfin va prochainement rencontrer Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics, pour travailler à leur mise en œuvre en France. Il a par ailleurs rappelé le rôle joué par la Caisse des Dépôts, première institution à orienter ses flux financiers en cohérence avec l’objectif d’atténuation climatique, et l’Agence Française de Développement (AFD), interlocuteurs stratégiques des territoires.

L’innovation : les modèles économiques ont été transformés par l’évolution technologique et les changements de comportement (émergence de plateformes numériques du type BlaBlaCar par exemple). L’enjeu est désormais de mettre en lien économie verte et économie collaborative. Pascal Canfin a évoqué green French Tech, réseau de 150 start-up pour l’innovation, l’émergence du crowd acting ou mise en mouvement des citoyens pour mener des transformations sociétales - et des nouveaux médias.

Lors de leurs échanges, Pascal Canfin et les élus membres de la commission ont évoqué des pistes concrètes de coopération entre France urbaine et WWF pour la mise en œuvre de l’accord de Paris. Des visites de sites ayant fait l’objet d’une coopération entre WWF et des collectivités locales devraient être organisées, préfigurant une logique de coopération plus globale avec cet acteur majeur de l’environnement.

WWF COP21 comportements écologie innovation valeurs engagement

Un colloque d’Amorce sur la planification énergétique le 5 avril

jeu, 10/03/2016 - 15:59
Date: Jeudi, 10 mars, 2016

Par ce colloque intitulé « Pour une planification énergétique plus performante », organisé en partenariat avec le Cnfpt et quatre associations d’élus, au nombre desquelles France urbaine, Amorce souhaite montrer comment des acteurs locaux peuvent utiliser différents outils de planification territoriale pour mettre en œuvre une transition énergétique de leur territoire performante et qui atteint ses objectifs.

A la suite des lois « Grenelle » et de la loi sur la transition énergétique, des dispositions réglementaires nouvelles posent un nouveau cadre et permettent aux collectivités territoriales d’aller plus loin dans leur action en la matière.

Après une introduction par Jean-Patrick Masson, vice-président “Energie et climat“ d’Amorce, adjoint au maire de Dijon et conseiller communautaire délégué de la CU du Grand Dijon, la journée se poursuivra par une série de tables rondes consacrées notamment aux thématiques suivantes : conséquences des nouvelles lois sur la planification énergétique territoriale ; articulation des différents documents de planification entre eux et dans le temps ; intégration de l’énergie dans les documents d’urbanisme ; nouveaux outils pour construire, piloter et évaluer la planification ; rénovation et lutte contre la précarité énergétique ; planification de l’approvisionnement énergétique du territoire ;  planification énergétique en Europe.


Le colloque aura lieu le 5 avril de 8 h 45 à 17 h 30 à l’Espace Saint Martin (199 bis rue Saint Martin, 75003 PARIS). Plus de renseignements, programme et inscriptions ici

SCOT PDU PLUI CNFPT Amorce

L’urbanisme partagé, un concept en devenir : un colloque du Grand Nancy

jeu, 10/03/2016 - 15:05
Date: Jeudi, 10 mars, 2016

Alors que les collectivités locales sont confrontées à une réduction de leurs marges de manœuvre financières et que les outils traditionnels de production de la ville ne sont plus toujours adaptés, la communauté urbaine du Grand Nancy, sous l’impulsion de son président, André Rossinot, secrétaire général de France urbaine, vient d’organiser, jeudi 10 mars, à l’Ecole nationale d’architecture de Nancy, un séminaire sur « L’urbanisme négocié ». Il s’agissait d’ouvrir une réflexion autour des nouvelles cultures et des nouveaux dispositifs qui permettent de construire la ville autrement, de manière partenariale.

Animé par maître Christophe Cabanes, avocat au barreau de Paris, cette journée fut l’occasion d’évoquer les nouveaux outils mis à la disposition des collectivités locales en matière d’urbanisme et les relations renouvelées entre partenaires publics pour financer des équipements utiles à tous. L’occasion également de présenter le projet urbain des Rives de Meurthe, support d’une nouvelle culture de projet plus frugale et plus partenariale, en présence d’Alexandre Chemetoff, architecte en charge du projet. Parmi les intervenants, notons, autour d’André Rossinot, la présence d’urbanistes en charge de projet à Bordeaux et Lyon notamment, et de Stéphane Keita, président-directeur général de la SCET (Services, Conseil, Expertises et Territoires), du groupe Caisse des Dépôts.

urbanisme SCET CDC

Tour de France 2016 des Interconnectés : c’est parti !

jeu, 10/03/2016 - 14:43
Date: Jeudi, 10 mars, 2016

Le réseau des territoires innovants, « Les Interconnectés », porté notamment par France urbaine, organise pour la deuxième année consécutive son “Tour de France“ dont l’ambition est de rendre compte du dynamisme et de la variété des initiatives numériques en région.

Co-organisé avec sept villes étapes, le Tour de France des Interconnectés permet de partager les expériences, engager le débat sur les enjeux numériques du territoire et de valoriser les réalisations des écosystèmes numériques locaux. Toutes les collectivités et les acteurs du numérique et de l’innovation, entreprises, start-up ou associations sont les bienvenus.

Ces journées sont aussi l’occasion de sélectionner les projets concourant au « Label des Territoires Innovants ».  Ce Label récompense des projets de territoire mettant en œuvre de nouveaux usages numériques. Les auditions sont publiques afin de mettre en lumière les initiatives numériques des candidats et ainsi dresser un panorama régional de l’innovation. Pour y participer, il suffit de déposer son projet en ligne ici.

La première étape aura lieu mercredi 6 avril à Bordeaux.
Dans le cadre de la semaine digitale, les « Interconnectés » organiseront une journée de rencontres sur l'innovation ouverte, à destination des acteurs numériques du Grand Sud-Ouest. 
Grands témoins, élus, experts et participants essayeront de s’approprier ce nouveau concept d’innovation afin d’identifier ensemble ses enjeux pour le territoire.

Pré-programme

9h-13h : Innovation ouverte et territoires

Deux tables-rondes successives pour comprendre, discuter des enjeux et stratégies de l'open innovation et des datas pour les territoires.
Exemples de réalisations, regards croisés d'élus, d'experts nationaux, d'entreprises et d'acteurs du territoire.
#innovation # services #opendata, #opengov, #écosystème #développement économique #essaimage, #partage, #biencommun

14h-17h : Revue de projets et atelier data

- Pitchs des projets régionaux candidats au Label des Territoires Innovants 2016
- Atelier pratique “données & innovation“ : « Enjeux, contraintes et opportunités de la data pour mon territoire ? »
 

Pour tout savoir sur la manifestation et procéder à votre inscription ici

Les autres dates prévisionnelles du Tour de France des Interconnectés 

Arras - juin
Saint Étienne - juin
Paris - juillet
Nantes - septembre
Marseille - septembre
Mulhouse - octobre

Plus d’informations ici

Pour ne rien manquer, suivez également le fil twitter :  @INTERCOnnectes  #intercoTOUR  #intercoLABEL

numérique territoires innovation

Réforme de la DGF : la contribution de France urbaine au Sénat

jeu, 10/03/2016 - 14:17

Sollicité par le groupe de travail du Sénat pour apporter une contribution écrite visant « à faire part de l’analyse de l’association sur la réforme de la DGF telle qu’inscrite à l’article 150 de la loi de finances pour 2016, et d’exprimer d’éventuelles propositions…», France urbaine a élaboré et adressé sa contribution afin qu'elle puisse être reçue avant le 10 mars, date de la première réunion du groupe de travail dédié.

Dans cette contribution, France urbaine :

  • s'associe aux interrogations méthodologies exprimées par les élus lors du Comité des finances locales du 23 février dernier (contexte de baisse des dotations, intégration d'une carte intercommunale évolutive, pertinence d'un support législatif dédié, nécessité de simulations pluriannuelles) ;
  • développe une analyse critique de la réforme ;
  • expose, sous forme de "fiches autonomes", les propositions qui sont apparues prioritaires à l'issue des travaux de la commission « Finances » et du conseil d'administration de France urbaine.

 

En pièce jointe le texte de la Note 

Date: Jeudi, 10 mars, 2016 Fichier attachéTaille Contribution France urbaine - Sénat réforme DGF 403.76 Ko Sénat DGF CFL

Lorient Agglomération : facilite l’accès aux marchés publics

mer, 09/03/2016 - 18:39
Date: Mercredi, 9 mars, 2016

Acteur majeur de l’économie locale par le nombre et les montants des marchés que son activité et ses investissements génèrent, la CA Lorient Agglomération agit pour simplifier l’accès à la commande publique. En dématérialisant ses processus et en formant les entreprises, elle souhaite préparer au mieux ces dernières aux évolutions dans ce domaine.

A compter du 1er mars 2016, Lorient Agglomération publie les avis d’appels publics à la concurrence pour les marchés de 25 000 à 90 000 euros, uniquement sur le site internet du syndicat mixte « Megalis Bretagne »  et sur celui de marchesonline.com

Ces plateformes de marchés sont gratuites et référencent des marchés de toutes les régions et de tous corps d’Etat. Des moteurs de recherche paramétrables en fonction des créneaux de chaque entreprise permettent de cibler la recherche de marché.  En développant cette pratique de publication, la communauté d’agglomération encourage les entreprises à se servir des outils numériques pour accéder à la commande publique. En outre, à chaque fois que la réglementation le permet, Lorient Agglomération invite les entreprises à déposer leur offre de façon dématérialisée. 

Dans le cadre du programme gouvernemental “Dites-le nous une fois“, « Mégalis Bretagne » met à disposition des entreprises le processus « marchés publics simplifiés » (MPS). Il s’agit de simplifier les démarches administratives en évitant la redondance des informations demandées aux entreprises. Concrètement, grâce à cette procédure MPS, les demandes liées aux obligations sociales et fiscales se font automatiquement auprès des organismes concernés (Direction générale des finances publiques, Urssaf, Insee, Infogreffe…) par le biais du numéro SIRET. L’entreprise gagne ainsi du temps dans le traitement des données administratives pour mieux se consacrer à son offre technique et financière. Lorient Agglomération et le dispositif MPS comptent, depuis le 1er avril 2015, 59 consultations et 117 candidatures.

Afin d’informer et de former les entreprises en la matière, des temps d’échanges sont organisés. En 2015, deux formations ont été dispensées par des agents de « Mégalis Bretagne » et Lorient Agglomération, auprès de la Chambre des métiers et de l’artisanat du Morbihan, à l’attention des artisans. 

En mars 2016 deux nouveaux rendez-vous sont prévus : 

  • une session de formation auprès de la Fédération régionale des travaux publics ;
  • une « matinale d’information Audélor* », à la Maison de l’Agglomération, sur la procédure simplifiée d'accès aux avis d’appels publics à la concurrence.

D’autres dates seront fixées ensuite en fonction des sollicitations des organismes ou chambres consulaires. 

 

Contact
Lorient agglomération
tél : 02 97 02 29 31

Audélor* Agence d’urbanisme, de développement économique et technopôle du Pays de Lorient 

marchés publics dématérialisation Mégalis Audélor

1ère réunion de la commission « Sécurité » de France urbaine co-présidée par Gaël Perdriau et François Rebsamen, le 23 mars

mer, 09/03/2016 - 17:56
Date: Mercredi, 9 mars, 2016

La commission « Sécurité » de France urbaine, qui tiendra sa première réunion le mercredi 23 mars, sera co-présidée par Gaël Perdriau, maire de Saint-Étienne, président de la communauté urbaine Saint-Étienne Métropole et François Rebsamen, maire de Dijon, président de la communauté urbaine du Grand Dijon.

La sécurité est un domaine qui fait partie des préoccupations premières des Français. Elle relève, d'abord, de la compétence “régalienne“ de l'Etat, mais les maires, en lien direct et quotidien avec leurs concitoyens, agissent sur le territoire de leur commune, pour lutter contre l'insécurité, les incivilités et favoriser le maintien de l'ordre, de la tranquillité et de la salubrité publiques.

Au sein de cette commission de France urbaine de nombreux sujets seront abordés : évolution des missions de la police municipale, armement, coordination avec la police nationale, vidéo-protection, lutte contre les addictions, mise en place de travaux d'intérêt général, sans oublier la prévention de la délinquance et de la radicalisation.

L'objectif est d'améliorer encore les outils mis à la disposition des élus locaux pour lutter plus efficacement contre l'insécurité.

Gaël Perdriau et François Rebsamen ont d’ailleurs souligné que : « la sécurité est certes la première des libertés, mais c’est aussi la première des solidarités. Les Français ont tous droit au même niveau de sécurité. Il s'agit d'une condition indispensable du “vivre ensemble“. Faire respecter les lois de la République s'inscrit parmi les premières obligations légales d'un maire ».

sécurité tranquillité radicalisation délinquance incivilités police municipale vidéoproection

Sécurité : Gaël Perdriau et François Rebsamen vont co-présider la commission sécurité de l'association des élus urbains

mer, 09/03/2016 - 14:12

Gaël Perdriau, maire de Saint-Étienne et président de Saint-Étienne Métropole, et François Rebsamen, maire de Dijon et président du Grand Dijon, viennent d'être nommés, au sein de l'Association France urbaine*, présidée par Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, président de Toulouse Métropole, co-présidents de la commission sécurité, un domaine qui fait partie des préoccupations premières des Français.

Si la sécurité relève d'abord de la compétence de l'Etat, les maires, en lien direct avec leurs concitoyens, agissent aussi sur leur territoire, pour lutter contre l'insécurité, les incivilités et favoriser le maintien de l'ordre, la tranquillité et la salubrité publiques.

Au sein de cette commission seront abordés tous les sujets liés à cette problématique tels que l'évolution des missions de la police municipale, l'armement, la vidéo-protection, les arrêtés, la mise en place de Travaux d'intérêt général, ou encore la coordination avec les services de police nationale, la lutte contre les addictions, sans oublier la prévention de la délinquance et de la radicalisation.

L'objectif étant d'améliorer encore davantage les outils mis à la disposition des élus locaux pour lutter plus efficacement contre l'insécurité.

Gaël Perdriau et François Rebsamen précisent : La sécurité est certes la première des libertés mais elle est aussi la première des solidarités. Les Français ont tous droit au même niveau de sécurité. Il s'agit d'une condition indispensable du vivre ensemble. Le respect des lois de la République s'inscrit parmi les premières obligations légales d'un maire.

 

 


 
* France urbaine née de la fusion de l'Association des Maires de Grandes Villes de France et de l'Association des Communautés Urbaines de France, regroupe les élus des métropoles, des grandes communautés et des villes centres ou périphériques.



Contact presse :
Sébastien Fournier
T. 06 77 99 09 32

Date: Mercredi, 9 mars, 2016sécurité police municipale incivilités tranquillité vidéo-protection délinquance radicalisation

1. Plan d’investissement pour l’Europe: nouvelles orientations sur la combinaison des Fonds structurels et d’investissement européens avec l'EFSI

jeu, 25/02/2016 - 15:47
Date: Jeudi, 25 février, 2016

Brochure en anglais réalisée conjointement par la Commission européenne et la Banque européenne d’investissement (BEI). Ce document vise à accompagner les autorités locales et les porteurs de projets à exploiter pleinement les possibilités de combinaison des Fonds Européens structurels d’investissements (FESI) avec le fond européen pour les investissement (EFSI), clé de voûte du plan d’investissement européen (plan Junker).

Fichier attachéTaille efsi_esif_compl_en_-_copie.pdf1.18 Mo europe Plan d'investissement EFSI

TERRITOIRES Urbains N° 47- La lettre hebdomadaire de France urbaine

jeu, 25/02/2016 - 11:37
# 47 Jeudi 25 février 2016 Evénements Ile-de-France : France urbaine lance ses travaux sur la région capitale

France urbaine a décidé de proposer une offre de services spécifique à ses adhérents franciliens à travers la mise en place d’un collège dédié à l’Ile-de-France. Ce choix s’explique par les évolutions institutionnelles majeures en cours en petite et en grande couronne aux caractéristiques profondément urbaines du territoire francilien. Retour sur la réunion de lancement du « collège des grandes collectivités d’Ile-de-France » du 10 février 2016.

Réunis sous la co-présidence de Denis Badré, vice-président du territoire Grand Paris Seine Ouest (GPSO) et Julien Bargeton, adjoint à la maire de Paris, les membres franciliens de France urbaine ont débattu de leurs besoins d’accompagnement et de leurs attentes vis-à-vis des services que peut leur apporter une association nationale d’élus telle que France urbaine.

Lire la suite Les brèves Convergences des élus au Comité des finances locales 24 février 2016

La séance de février du Comité des finances locales (CFL) est, traditionnellement, celle où est opérée la « répartition de la DGF ». Dans un contexte de baisse de l'enveloppe nationale (33,2 milliards d'euros en 2016 contre 36,6 en 2015) cela conduit essentiellement à décider de la répartition, entre communes et EPCI, de la charge du financement des "besoins internes". Pour 2016, ces derniers s'élèvent au total à 242 millions d'euros : somme de 33,2 millions correspondant à l'augmentation de population, 55 millions à la dynamique intercommunale - sachant que les parlementaires ont obtenu en loi de finances que le "coût" des DGF des nouvelles métropoles du Grand Paris (75 M €) et d'Aix Marseille Provence (38 M €) fassent l'objet d'un financement hors enveloppe - 148,5 millions à l'augmentation des DSU et DSR (la hausse de la péréquation, 317 M € en 2016, est financée, pour moitié, par accroissement de la baisse des allocations compensatrices et, pour moitié,  « au sein de la DGF ») et 5,5 millions de majoration de dotation forfaitaire pour les 239 communes nouvelles de 1 000 à 10 000 habitants.

Lire la suite Décentralisation du stationnement payant : un colloque du GART sur les expériences européennes 24 février 2016

La réforme de décentralisation du stationnement payant sur voirie entrera en vigueur en France à partir du 1er janvier 2018 (cf l'article du jeudi 11 février 2016).

De nombreux pays européens ont déjà mis en place une réforme semblable. Leurs retours d’expériences sont très précieux pour les collectivités territoriales françaises.

Lire la suite "Fonds européens : financez votre projet", le guide 24 février 2016

Vous avez un projet et souhaitez obtenir des subventions et des aides de l'Union européenne ?

Lire la suite 8ème Conférence européenne des villes durables 24 février 2016

Après la ville de Genève en 2013, c’est au Pays Basque que se tiendra, du 27 au 29 avril prochain, la « 8ème Conférence européenne des villes durables ».

Organisée par ICLEI – Gouvernements Locaux pour la Durabilité -, le Gouvernement Basque, le Conseil de Biscaye et le Conseil de la ville de Bilbao ainsi que par le Réseau Basque de Municipalités pour la Durabilité, cette édition aura pour thème : « L‘action transformatrice : le potentiel pour l‘Europe ».

Lire la suite Initiatives villes et agglos A Limoges, pendant trois jours : « Les défis du sport »

Le Centre de droit et d’économie du sport (CDES) de l’université de Limoges organise du 20 au 22 avril 2016, « Les défis du sport ». Il s’agit d’un événement de dimension nationale et internationale, avec le parrainage du secrétariat d’Etat chargé des Sports, du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), de l’Association nationale des ligues de sport professionnel et en collaboration avec l’Association des managers généraux de clubs sportifs professionnels diplômés du CDES, « MG Sport Pro », qui regroupera dans ce cadre plusieurs dizaines de grands champions , tels que Laurent Blanc, Eric Carrière, Fabien Pelous, Marc Lièvremont, Aymeric Jeanneau, Bruno Martini, Philippe Blain…

Lire la suite Les Travaux de l’Association Commission Finances du 3 février 2016 22 février 2016

La commission Finances de France urbaine, présidée par Jean-Claude Boulard, maire du Mans, président de la CU Le Mans Métropole, s'est réunie le 3 février 2016. Au menu, la baisse des dotations, la réforme de la Dotation globale de fonctionnement et d'autres sujets d'actualité comme les mesures fiscales votées dans la loi de finances initiale et la loi de finances rectificative, la Dotation de solidarité urbaine et le Fonds national de péréquation des ressources intercommunales et communales. Retour sur les travaux de la commission.

Lire la suite Agenda 26 février 2016
Groupe de travail Développement économique 29 février 2016
Groupe de travail Ressources humaines 02 mars 2016
Commission Développement durable- Environnement 09 mars 2016
Commission Education du 9 mars 2016 22 mars 2016
Commission Culture du 22 mars 2016 23 mars 2016
Commission Sécurité du 23 mars 2016 06 avril 2016
Commission Politique de la Ville France urbaine/AMF/Ville et Banlieue 07 avril 2016
Réunions des DGS Villes et CA 13 avril 2016
Commission Finances et Fiscalité et RU Directeurs financiers 13 avril 2016 04 mai 2016
Conseil Administration/Collège villes/ Collège Communautés d'agglomérations 11 mai 2016
Commission Education du 11 mai 2016 24 mai 2016
Commission Culture du 24 mai 2016 15 juin 2016
Conseil Administration/Collège Métropoles-CU/ Collège IdF

Directeurs de la Publication : Christian Lalu et Olivier Landel
Directeurs de la Rédaction : Sébastien Fournier et Claude Milliot
Territoires urbains : une publication du Pôle communication-Information
France urbaine - 22, rue Joubert – 75009 Paris www.franceurbaine.org

dans  TERRITOIRES Urbains

"Fonds européens : financez votre projet", le guide

mer, 24/02/2016 - 18:49

Etabli dans le cadre d’un partenariat avec touteleurope.eu, premier portail en ligne d’information sur les questions européennes, en partenariat avec la DGM du ministère des Affaires étrangères et du Développement international, ce guide s’adresse à tous ceux qui portent un projet susceptible de bénéficier du concours de fonds européens. Il propose un panorama complet et immédiatement exploitable de l’ensemble des financements européens. Il contribue ainsi à une meilleure appropriation des politiques européennes par tous les citoyens et acteurs économiques.
 
Intitulé Fonds européens : financez votre projet !, il présente une approche accessible et claire.
Il dresse un panorama global de l’ensemble des financements européens (du FEDER au FED en passant par Erasmus+…). Il offre un outil inédit : un tableau listant pour chaque pays, Outremer compris, les financements disponibles.
 
Dans chaque partie sont présentés les éléments essentiels à connaître et les ressources directes à consulter.
 
Plus précisément
La rubrique fonctionne sur trois plans :
Une présentation de la manière dont les financements européens fonctionnent et comment il est possible d’en bénéficier. Sont abordés les modes de financements (en particulier subventions et marchés publics), les bénéficiaires et la question de l’éligibilité, les cycles de programmation, les ressources…
Un panorama complet des instruments financiers (des fonds structurels aux instruments d’aide extérieure en passant par Erasmus+…), présentant les éléments essentiels à connaître et les ressources pour y postuler.
Les contenus de touteleurope sur les politiques  de l’Union européenne sont par ailleurs enrichis de renvois aux pages sur les instruments financiers.
À qui s’adresse ce guide ?
À toutes les structures (collectivités, PME, organisations de la société civile, structures éducatives, associations publiques et privées…) qui ont bien compris tout l’intérêt qu’offraient « les financements européens », mais qui se sentent mises de côté faute d’une vision d’ensemble. Le guide leur offre un moyen d’identifier les enjeux et les financements où elles pourront mieux se positionner.

Date: Mercredi, 24 février, 2016